Shake #4 danse hip hop Festival : le final à La Sirène !

Puppetmastaz + Battle Open Styles
Vendredi 30 novembre > 20h00 > à La Sirène, Espace de musiques actuelles de la CDA de La Rochelle

Informations  par ici www.la-sirene.fr
Réservations : en un clic par ce lien !


La Sirène et le CCN mettent les gants pour une soirée en plusieurs rounds, du ring à la scène, tous les coups dansés ne seront pas permis…ou presque !
Sans chercher absolument le KO ni la victoire avant la limite, le noble art croisera, ce soir-là, le spectacle vivant… ou l’inverse.
Entre danses libres des poings, des pieds et de tout le reste du corps, verbe claquant comme des uppercuts, musique classique accompagnant les jabs, pantins hip hop déjantés… rejoignez-nous pour une soirée exceptionnelle qui en laissera plus d’un dans les cordes au moment du gong final et consacrera le Shake #4 vainqueur aux points.


Battle Open Styles en ouverture
Aux origines du hip hop était le battle… profitons du Shake & de La Sirène pour mélanger les danses et proposer un battle en grand mix ou presque tous les styles de danse – hip hop, contemporain, jazz, électro, indienne, classique… – seront représentés et où le vainqueur sera forcément la Danse !

Le Battle sera aussi rythmé par des impromptus dansés extraits de p-chorégraphie autour du nobel art :
CCN de Créteil et du Val-de-Marne / Boxe Boxe extraits
« La boxe, c’est déjà de la danse. C’est ce qui m’a frappé lorsqu’adolescent, j’ai découvert le hip hop après de nombreuses années de pratique des arts martiaux. Si l’une est assimilée à la violence, l’autre est synonyme de légèreté.
Du ring à la scène, du gong au lever de rideau, de l’arbitre au regard des critiques, les similitudes me paraissent évidentes et nombreuses. Dans ces deux univers, l’“interprète” se met en jeu, il subit la même mise en abîme, face à son adversaire ou face au regard d’un public.
Se mêlent ainsi l’excitation du « combat » et le trac de l’artiste avant de jouer devant une salle comble. Peur au ventre, peur d’être battu, peur de prendre des coups et formidable sentiment de laisser-aller, de plénitude absolue dans cet instant si magique de la scène, qu’il soit plateau de danse ou ring de boxe. » Mourad Merzouki
+
Caliband Théâtre / Raging Bull extraits
Un comédien, un danseur et un musicien portent ensemble le récit du Taureau enragé du Bronx : le boxeur Jake LaMotta, alias Raging Bull – sa lutte perpétuelle contre les autres et contre sa propre violence. Comme sur un ring, les deux interprètes révèlent la beauté brute de cette confession, et comme un arbitre le musicien sampleur donne le tempo.


Et en clôture de la soirée : l’événement Puppetmastaz en live
Le seul groupe de rap des marionnettes au monde est de retour en 2019.
Imaginez un mélange entre le Muppet Show et le Wu-Tang Clan et vous saurez à quoi ressemblent les Puppetmastaz, groupe de rap composé de marionnettes, qui se définissent eux-mêmes comme le premier “toyband” au monde.
Ces créatures emmènent les humains dans un voyage fantastique et vous feront sortir de vos baskets.

« Impressionnant sur scène, The Puppetmastaz joue avec la dimension infantile et carnavalesque du hip hop. Parce que, après tout, entre une marionnette de lapin en survêt et Snoop Dog en manteau de fourrure rose dans un Hummer plaqué or, l’écart n’est sans doute pas si grand. Au delà de cette ironie et d’une vraie puissance sonore, le groupe représente aussi une idéologie ethno-décentrée, une utopie, celle d’un monde débarrassé de l’ego et où les marionnettes, les animaux, les hommes et les meubles vivraient en harmonie. » Gonzai


Tarifs :
Sur Place : 23 € / Plein tarif : 20 € / Tarif réduit : 18 € / Tarif Abonné : 17