Cie Virgule / Pingouin *

Shake le jeune public !

Cie Virgule / Pingouin * – conte jeune public dansé

Mardi 27 > 15h30 > Salle des fêtes de Villeneuve-les-Salines, représentation scolaire
En collaboration avec le Collectif des Associations de Villeneuve-les-Salines

Mercredi 28 > 11h > Centre socio-culturel Le Pertuis : représentation ouverte à tous – renseignements au 05 46 42 12 18.
En collaboration avec le Centre socio-culturel Le Pertuis

Jeudi 29 > 9h15 & 10h45 > Salle Mélusine à La Jarne, représentations scolaires
En collaboration avec les Villes de La Jarne et d’Angoulins-sur-Mer

Née en Janvier 2015, à Montpellier et dirigée par Virgile Dagneaux, la Cie Virgule est à la recherche d’une danse rythmée, organique, subtile mais évidente. Un théâtre graphique physique et chorégraphique, narrant des histoires grâce à la mécanique des corps.

« Je travaille à partir d’état, d’émotions, de ressentis, et en improvisation. […] Mon but est de raconter des histoires. Ne pas prendre forcément position ou amener un point de vue. Mais surligner des choses qui me tiennent à cœur, qui résonnent après des années, dans l’espoir que d’autres s’y raccrochent, et en tirent leurs propres conclusions.
J’écris les verbes à l’infinitif. Peut être que les pensées sont inconjuguables. C’est sûrement pour cela que j’ai appelé ma compagnie ainsi. Ecrire des histoires et y insérer par endroits, comme des virgules, un propos artistique. Pour ponctuer, y mettre un sens. »
Virgile Dagneaux, Chorégraphe

Pingouin* : Pingouin*est un conte jeune public dansé. L’histoire d’un voyage, au travers de cet animal singulier et attachant, drôle et émouvant avec ses yeux pleins de malice qui reflète aussi bien une joie solaire qu’une douce tristesse. En quête d’aventure, il traversera une série d’épreuve qui l’amènera à se dépasser, à s’élever.

« J’ai voulu écrire cette pièce, guidé par mon âme d’enfant, me souvenir de ce qui m’émerveillait quand je découvrais de nouvelles choses, de se régaler de ces moments précieux que nous offre la vie. »
« Le pingouin est un personnage en noir et blanc. Ce qui m’intéressait c’était d’aller chercher ses zones de gris. A notre jeune âge, nous sommes dans une vision du monde très tranchée. C’est gentils et méchants, j’aime ou j’aime pas… . C’est une occasion de montrer une dé- bipolarisation du monde, d’aller chercher dans les nuances, les cotés lumineux et mais aussi les cotés sombres, parler des épreuves, de la solitude ou du presqu’abandon. »
Virgile Dagneaux, Chorégraphe

cievirgule.fr