Kader Attou, Jann Gallois, Tokyo Gegegay / Triple Bill#1

Mercredi 7 > 20h30 + jeudi 8 >19h30 + vendredi 9 > 20h30 > La Coursive – Scène nationale
Plein tarif : 24,50€ / réduit : 18,50€ / – de 26 ans : 13€ /
Informations / réservations : www.la-coursive.com et 05 46 51 54 02 / 03 ou 04

Dialogue croisé entre la France et le Japon, l’idée de Triple Bill #1 est de mettre deux chorégraphes français au service d’un quintet de solistes hip hop japonais et d’y ajouter une pincée de Street dance « made in Japan ».
Jann Gallois, jeune chorégraphe très prometteuse, Kader Attou, figure majeure de la danse française et Mikey, artiste japonais fondateur des Tokyo Gegegay, partageront le plateau pour ce triple programme.
Jann Gallois entend défier la gravité en renversant les corps. Dans sa foulée, Kader Attou, peaufinera son gout des rencontres et des mélanges de cultures avec YŌSO (Éléments), chorégraphie nourrie par le Godai japonais composé des cinq grands éléments : la terre, l’eau, le feu, le vent et le vide. Enfin, les danseuses de Tokyo Gegegay, menée par leur chorégraphe Mikey, nous emmèneront pour une journée au lycée, le temps d’un examen de passage à leur image : fou, excentrique et drôle.

Reverse
Jann Gallois fait de sa pièce Reverse une véritable performance physique et technique. Elle développe une écriture autour de différentes techniques de la danse hip hop : Head Spin, Chair Freeze. Toute une déclinaison de mouvements impliquant cet appui constant de la tête au sol.

Jann Gallois
En 2012, après un riche parcours d’interprète, Jann Gallois se lance dans l’écriture chorégraphique, fonde la compagnie BurnOut et crée P=mg, solo neuf fois récompensé par des prix internationaux. Elle crée Diagnostic F20.9 en 2015 ce qui lui a valu le titre de Meilleur Espoir de l’année par le magazine allemand Tanz. En 2016, elle crée ensuite le duo Compact puis le trio Carte Blanche et signe sa première pièce de groupe en 2017 avec Quintette. Depuis septembre 2017, Jann Gallois est artiste associée au Théâtre National de Chaillot ainsi qu’à la Maison de la Danse de Lyon.

YŌSO (Éléments)
Dans sa pièce YŌSO (Éléments), Kader Attou puise son inspiration dans le Godai pour chercher des similitudes et des correspondances possibles entre les corps et les différents éléments que sont la terre, l’eau, le feu et le vent pour faire jaillir une énergie nouvelle. Cette danse est sublimée par la musique de Régis Baillet mariant sonorités électroniques et sons d’instruments traditionnels japonais.

Kader Attou
Le travail de Kader Attou se caractérise par une grande ouverture : ouverture au monde grâce à des voyages conçus comme autant de moments de partage, ouverture vers d’autres formes artistiques, vers d’autres courants. Il est l’un des représentants majeurs de la danse française hip hop. Kader Attou a nourri et poli sa danse dans l’alchimie du hip hop, des arts du cirque, de la danse contemporaine, des arts de l’image. Citons notamment : Athina, Prière pour un fou, Douar, Petites histoires.com, The Roots, OPUS 14, Un break à Mozart 1.1, Allegria etc. En 2008, il devient le premier chorégraphe en danse hip hop directeur d’un centre chorégraphique national, celui de La Rochelle.

Tokyo Gegegay’s High School
Les danseuses de Tokyo Gegegay nous proposent une pièce populaire au Japon encore jamais présentée en France. Le chorégraphe Mikey a imaginé une journée dans un lycée de jeunes filles afin de développer une performance unique dans un espace clos qui est la salle de cours. Cette pièce excentrique et drôle mêle le chant à leurs chorégraphies pour nous libérer de tous les codes et les contraintes sociales imposés par la société !

Mike
Leader des Tokyo Gegegay, Mikey, est un performeur aux multiples facettes, qui est aussi chanteur, auteur et compositeur de ses chansons, metteur en scène et vidéaste. Les pièces qu’il réalise avec les membres du groupe est un travail dont les détails sont assurés par la polyvalence de ce créateur. Mike fonde les Tokyo Gegegay en 2013 à l’occasion de la participation à une célèbre émission de danse (DANCE@TV) dont il a remporté le grand prix avec des notes record. Ainsi, il propose des créations libérées de toutes les conventions sociales, pour captiver ses spectateurs : une fois épris, impossible d’en sortir.
Production

«  Triple Bill #1 réunit trois chorégraphes et trois univers différents. Le Japon, un archipel inconnu sur lequel des milliers de jeunes pratiquent le hip hop, essentiellement des battles. Une audition avec des centaines de candidats qui aboutit à la sélection de cinq danseurs pratiquant la breakdance (danse acrobatique et figures au sol), ignorant totalement ce qu’est l’écriture d’un spectacle et tout le travail nécessaire pour y parvenir. Une compagnie qui fait un tabac, les Tokyo Gegegay avec 20 millions de vues sur YouTube et que l’on n’imaginait pas exister dans ce pays que nous entrevoyions policé. Deux chorégraphes, Kader Attou et Jann Gallois, qui ont transformé des jeunes danseurs japonais de rue en magnifiques interprètes. Le résultat ? Trois propositions qui témoignent d’une créativité hors frontières et que la Biennale a soutenues pour qu’elles existent et qu’elles viennent jusqu’à nous. On en redemande ! »
Aurélie Mathieu – Lyon Capitale, septembre 2018

Notez bien également d’autres temps autour du Triple Bill #1 à La Coursive

Triple Bill #1, instantanées photographiques de tournée
du 7 novembre au 17 novembre > entre le Grand Hall & le Théâtre Verdière de La Coursive
Des instantanées de la tournée Française de Triple Bill #1, comme une sélection d’images prises au gré des dates par Jona – danseur japonais de Reverse  & de YOSO (Éléments) – et choisies par Kader Attou. Des moments à part pour un autre regard, celui d’un artiste asiatique qui découvre la France à travers une grande tournée dans les théâtres et les villes de notre territoire.

Impromptu hip hop dansé
Mercredi 7 novembre > autour de 20 heures  > Grand Hall de La Coursive
En introduction dansée à la première de Triple Bill #1 à La Coursive – Scène nationale de La Rochelle, les danseurs européens de Mind Ur Step – en création au CCN Chapelle Fromentin les 9 & 10 novembre dans le cadre du Shake – se lanceront dans une performance hip hop débridé et surprenante.
Un instant vivifiant et unique pour tous, comme une mise en jambe apéritive hip hop à la grande soirée Triple Bill #1.