SHAKE Création

Allegria, Kader Attou, CCN de La Rochelle / Cie Accrorap

Du 7 au 10 novembre > La  Coursive, Scène Nationale de La  Rochelle
Plein tarif : 24€ / réduit : 18€ / – de 26 ans : 13€ / Infos – résa : www.la-coursive.com

Donner la parole aux corps pour sublimer une réalité.
Partir d’un minuscule geste du quotidien pour le faire s’envoler vers un subtil mouvement poétique. Confronter les objets aux corps, partir de l’existant pour le rendre improbable.
C’est à ce jeu là que Kader Attou se frotte pour aborder sa nouvelle pièce chorégraphique. Avec un humour qui lui est propre, le chorégraphe entraîne ses danseurs dans une traversée onirique du monde qui nous entoure. Il en questionne les limites, les travers d’un enfermement sous la forme de variations, à l’instar d’un livre d’images animées. Mais il choisit de parler du monde en le rêvant, c’est sa façon à lui de le refaire.
De façon touchante et drôle, il sème l’illusion faisant appel à notre part d’enfance, cultivant l’absurde et l’impossible. Entouré de complices, mais aussi de nouveaux danseurs, Kader Attou livre un imaginaire ludique et sensible, légèrement mélancolique. Allegria se veut avant tout une pièce joyeuse et tendre, comme un poème dansé à la vie.

« Prendre la parole, et prendre sa part de rêves dans le mouvement, danser sur trois petites notes avec cette énergie qui nous est si singulière tout en parlant de choses plus ou moins graves mais avec beaucoup de légèreté. »
Kader Attou

Notez aussi : Impromptus dansés par Nicolas Majou & Damien Bourletsis – Cie Accrorap avec DJ One Up en son dans le Hall de la Coursive, mardi 7 novembre à 20h

Direction artistique et chorégraphie : Kader Attou / Assistant à la chorégraphie : Mehdi Ouachek / Interprètation : Gaetan Alin, Khalil Chabouni, Sabri Colin, Jackson Ntcham, Artem Orlov,  Mehdi Ouachek, Sulian Rios, Maxime Vicente / Dramaturgie : Kader Attou / Scénographie : Camille Duchemin en collaboration avec Kader Attou / Création des musiques originales : Régis Baillet – Diaphane / Création lumière : Fabrice Crouzet

Photo ©Pierre Meunié

Enregistrer